Le Territoire du Rougier est un concentré unique des couleurs du Sud Aveyron !

Trois paysages le dessinent plus particulièrement…

Le Rougier

A l’est, il domine un ensemble de collines aux sommets allongés et de faible pente, découpé dans des grès et des argiles rougis par les oxydes de fer qu’ils contiennent.

Géologie :

  • grès rouge (roche sédimentaire composée essentiellement de grains de quartz)
  • pélites (roche sédimentaire à grain très fin composée de minéraux argileux)

Sa faible altitude (250 à 550m), son climat chaud et sec soumis aux influences méditerranéennes et océaniques et son abondance en eau ont permis aux cultures de s’y développer.

Pour en savoir plus, télécharger le dossier technique réalisé par le Parc Naturel Régional des Grands Causses ici

Le Ségala

Ici, les ruisseaux et les rivières ont encore plus découpé les collines pour verser vers la rivière du Rance. Au cours du temps, l’utilisation du sol entre les vallées et les collines s’est inversée.

Avant compte tenu de la pauvreté des sols, les parties hautes étaient destinées à la culture du seigle. En revanche, les nombreuses vallées bien abritées permettaient la viticulture, l’arboriculture et le maraîchage. Les vergers de pommiers et de poiriers étaient importants. Aujourd’hui, l’utilisation de l’espace s’est inversée. Les parcelles les plus planes situées sur les collines ont permis à l’agriculture moderne de se développer. L’élevage de vache puis de la brebis laitière, s’est développé pour la production du fromage de Roquefort. Par contre, les cultures des coteaux peu mécanisables ont été reconverties en prairies ou laissées à l’abandon comme de nombreuses châtaigneraies.

La vallée du Rance se différencie des autres vallées par le concentration d’industries qui utilisaient la force motrice de l’eau (fabriques, tanneries, chapelleries…)

Les Monts de Lacaune

Au sud ouest, s’étire une ligne ondulante de monts à l’altitude variant entre 650 à 900 mètres. Leurs sommets allongés conservent encore quelques forêts de hêtres et de landes à bruyère.

Ce sont les Monts de Lacaune qui marquent la limite avec le département du Tarn.

Pour en savoir plus, télécharger le dossier technique réalisé par le Parc Naturel Régional des Grands Causses ici